Huiles essentielles // Petit guide pratique pour bien débuter

Pas facile de s’y retrouver parmi toutes les informations qu’on trouve sur internet ! Les huiles essentielles, ça a l’air sympa, mais il ne s’agit pas de se lancer au hasard. Elles ont un côté un peu magique et ressemblent à des petits élixirs : que tous les fans d’Harry Potter me jettent la pierre, mais moi, je me sens un peu Rogue quand je m’en sers. Petit topo sur ce que sont les huiles essentielles, comment ça marche et je vous parle de mes favorites.

Les huiles essentielles : qu’est-ce que c’est ?

Les huiles essentielles sont des substances concentrées et actives très puissantes. En fonction de la plante dont elles proviennent, leurs propriétés et utilisations varient : certaines sont excellentes pour soigner, cicatriser, apaiser, tandis que d’autres sont de véritables alliées-beauté pour les cheveux ou la peau.

Comment sont-elles fabriquées ?

huiles essentielles mes préférées

Les feuilles des plantes, les graines, les fleurs, les noyaux, les écorces ou encore les racines regorgent naturellement de petites molécules aromatiques. Pour en faire une huile essentielle, ces molécules sont extraites, la plupart du temps, via une distillation à la vapeur d’eau (coucou les cours de chimie du collège). On obtient un concentré de la plante, aux propriétés décuplées. Ainsi, chaque utilisation ne nécessite généralement que quelques gouttes.

L’avantage, c’est que les huiles essentielles se conservent très longtemps. On les retrouve sous forme de petits flacons, ce qui les rend aussi facilement transportables : on peut les glisser dans un sac ou une poche sans problème pour toujours les avoir à porter de main.

 

Précautions d’utilisation

  1. Attention ! Je répète : les huiles essentielles sont puissantes ! 🙂
    Il n’est d’ailleurs pas recommandé de les utiliser sur les femmes enceintes et allaitantes, ni sur les enfants.
  2. Prenez soin de toujours bien vous renseigner sur les modes d’utilisation et respectez les dosages. Certaines huiles essentielles peuvent être dangereuses, voire toxiques si on ne les utilise pas correctement. En cas d’hésitation, préférez la vigilance et demandez l’avis d’un médecin.
  3. Lorsque vous vous apprêtez à utiliser une huile essentielle pour la première fois, pensez toujours à d’abord la tester en application cutanée sur une petite zone de peau, à l’intérieur du bras par exemple. On n’est jamais à l’abri d’une réaction indésirable et il vaut mieux que cela arrive sur quelques cm² de votre bras plutôt que sur tout votre visage…
  4. Enfin, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau – rien ne sert donc d’en ajouter quelques gouttes à une tisane, elles ne se dilueront pas. Et rares sont celles que l’on peut appliquer ou ingérer pures sans risque : il faut donc toujours veiller à mélanger son huile essentielle à une huile végétale (olive, argan, amande douce, coco, jojoba, avocat…) pour une application cutanée ; à du miel, du sirop d’agave ou un morceau de sucre pour une utilisation par voie orale.

Celles que j’ai toujours chez moi et comment je les utilise au quotidien

Menthe poivrée :

Idéale pour soulager les maux de tête, les nausées, le mal des transport, ainsi que pour faciliter la respiration et remédier au nez bouché. L’odeur est très forte et fraîche évidemment.

Citron :

Une goutte dans une cuillère à soupe de miel, de sirop d’agave ou sur un morceau de sucre pour faciliter la digestion après un repas copieux. Elle renforce également les défenses immunitaires grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes. En association avec du savon noir, on obtient un super produit ménager assainissant. Attention : elle est photosensibilisante, c’est-à-dire qu’elle réagit aux rayons du soleil et peut laisser des tâches sur la peau. Il est donc important de ne pas s’exposer au soleil après une application cutanée.

Lavande aspic :

Relaxante, elle détend les contractions musculaires et favorise le sommeil ; régénérante, elle purifie les imperfections, et soulage les coups de soleil et les démangeaisons dues aux piqûres d’insectes. Elle parfume aussi les produits ménagers et la lessive.

Orange douce :

Calmante, elle aussi aide à la relaxation et combat le stress. Attention : comme l’huile essentielle de citron, elle est photosensibilisante ; il convient de ne pas s’exposer au soleil après une application cutanée.

Arbre à thé :

S’il ne fallait en garder qu’une, ce serait définitivement celle-ci. C’est celle que j’emmène absolument partout. Elle purifie et désinfecte : parfaite pour les soins de la peau, les mycose des ongles (glamouuur), pour améliorer l’hygiène buccale et supprimer les aphtes. Il m’arrive de l’appliquer pure, très localement sur mes imperfections avant d’aller dormir, ce qui me vaut toujours le joli compliment de la bouche de David : « tu sens le livre de messe ». 🙂 🙂 🙂

Clairement, pour l’odeur, ça passe ou ça casse.

 

Voilà pour mes huiles essentielles, vraiment essentielles. Je conçois qu’il n’est pas toujours simple de se familiariser avec elles, surtout qu’il en existe vraiment beaucoup, mais au bout d’un moment, on finit par les adopter pour prévenir les petits maux du quotidien, pour nettoyer son intérieur, pour prendre soin de soi, etc. Je les intègre petit à petit à mon mode de vie et ça me convient bien. 😉

Et vous, que pensez-vous des huiles essentielles? Quelles sont vos préférées ? Dites-moi tout !

NB : Pour être au courant des prochains articles, rendez-vous sur Facebook .

 

Pensée positive du jour :

Je suis la bonne personne, maintenant est le bon moment, je pense les bonnes pensées, je fais les bonnes choses, dans le bon ordre, et à ce moment-même, je suis exactement là où je suis censé(e) être.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Marion

Marion

Ma cuisine est un véritable labo !

2 commentaires

  • BERTILLE
    8 septembre 2017 à 20 h 37 min

    Hello, je suis une adepte des huiles essentiels pour les petits problèmes et je te refile les bons plans. L’huile essentielles de Gaultherie pour les douleurs comme les mots de dos, de cou etc… Je l’utilise a même la peau et plus de douleur très très rapidement. Cette huile rechauffe beaucoup sur la peau donc il n’y a pas de panique a avoir, c’est comme le sythol mais naturel. Et enfin, l’huile essentielle indispensable en été, l’huile essentielle de lavande fine pour les boutons de moustique ! Rien de mieux pour désinfecter et surtout s’en débarrasser en 10minutes, fini les gratouilles.
    Voili voilou, j’espère que ça te servira un jour 🙂
    Bisous

    • Marion
      Marion
      8 septembre 2017 à 21 h 03 min

      …de Gaultherie ? Je n’en ai jamais entendu parler… ! Mais j’irai voir ça, ça m’intéresse beaucoup !! Merci pour ces informations 🙂

Leave a Comment

CommentLuv badge