LE CORPS ET LA FEMME // Billet d’humeur

Aujourd’hui, en procrastinant sur les réseaux sociaux, je suis tombée sur cette phrase qui m’a interpellée :

« Imaginez le nombre d’entreprises qui feraient faillite si les femmes apprenaient à aimer leur corps ».

On ne s’en rend plus compte, c’est devenu normal

Il y a tellement de firmes qui misent sur le mal-être des femmes vis à vis de leur image et c’est regrettable.

Mais finalement, je me pose deux questions :

  1. Pourquoi les femmes ?
  2. Pourquoi ce mal-être ?

Ne croyez-vous pas qu’il serait plus sain pour soi-même et pour toute la population d’essayer d’encourager les gens (i.e. les femmes, mais pas que) à aimer leur corps tel qu’il est, à encourager la diversité physique et enterrer pour de bon les diktats du corps « parfait » ; plutôt que de creuser et renforcer le fossé entre les médias et la réalité, qui génère tant de souffrance pour de nombreuses personnes ?

Alors j’aimerais que notre génération soit capable de transformer ces repères néfastes que nous avons construits jusqu’à aujourd’hui : j’aimerais que toutes les formes soient représentées, que tous les corps soient exposés et glorifiés, que LE CORPS dans son ensemble soit perçu comme quelque chose de beau parce qu’unique – et non « beau » parce que conforme à l’image que les médias nous font parvenir depuis des décennies maintenant.

A titre personnel, j’aimerais avoir confiance, pouvoir être fière de mon corps et l’assumer dans son entier en toute circonstance. Ce n’est pas toujours le cas.

femme

Pourquoi catégoriser les femmes selon leur morphologie et leur poids ?

On ne fait pas ça pour les hommes, après tout.

Un homme mince, un homme plus rond ; un homme reste un homme, représenté dans les médias peu importe son apparence. Allumez la télévision quelques secondes, et constatez par vous-même.

Mais la femme, lorsqu’elle est montrée à l’écran, doit être belle, maquillée, bien coiffée, bien habillée, selon des critères arbitraires et précis. Il faut qu’elle soit mince, et qu’elle témoigne d’une certaine jeunesse. Qu’elle soit « séduisante et féminine ».

On prend ça pour la norme et ça nous rend aveugle.

Et puis, le simple fait que la féminité soit associée au fait d’être séduisante m’est insupportable. Une femme n’est-elle pas automatiquement féminine à partir du moment où elle est une femme ?

être une femme

Je me demande toujours pourquoi la femme

Pourquoi la femme est-elle autant un objet de désir ? Pourquoi doit-elle plaire ? Pourquoi doit-elle être jolie – selon des critères très précis – pour plaire ? Pourquoi les seins sont tabou ? Pourquoi doit-on porter un soutien-gorge pour être une femme ? Pourquoi les règles sont tabou ?

Je me perds un peu dans le sujet. Il y a tant de questions.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Marion

Marion

Ma cuisine est un véritable labo !

Un commentaire

  • Jacklyn
    21 juillet 2016 à 7 h 47 min

    I co&8ndu#l217;t have asked for a more rewarding blog. You happen to be ever present to present excellent tips, going on to the point for quick understanding of your website visitors. You’re undeniably a terrific expert in this field. Thanks for currently being there humans like me.

Leave a Comment

CommentLuv badge